L’optimisme actif

Face à un échec, faites-vous en sorte d’interpréter cet échec de façon constructive ? D’une façon qui vous pousse vers l’optimisme actif et non vers le découragement.

Inversement, savez-vous bâtir sur vos succès ? Analyser les causes, pour être convaincu.e qu’en mobilisant ces mêmes causes vous aurez plus de succès encore à l’avenir.

Loin de vous proposer d’adopter une attitude béate, je suggère de s’appuyer sur les études scientifiques pour apprendre à combattre le découragement.

Ce post est basé sur les énormes travaux de Martin Seligman, et les synthèses produites par Philippe Korda.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :