Quand l’échec nous aide à développer notre persévérance

Nous sommes tous susceptibles de connaitre l’échec. Eviter l’échec à tout prix, c’est s’empêcher de vivre d’une certaine manière ; c’est éviter le risque, la nouveauté, c’est se détourner des projets qui nous tiennent le plus à cœur.

Qu’il s’agisse de coaching ou de thérapie, les personnes que j’accompagne sont souvent confrontées à l’échec. Elles me consultent parce qu’elles ont un défi à relever, un comportement à faire évoluer, une phobie à guérir, un TOC de dermatillomanie, etc.

L’échec devient un problème si on le redoute, car alors on lui prête un pouvoir démesuré sur l’image que nous avons de nous-mêmes, le regard des autres, nos capacités, nos vies mêmes… La représentation que nous avons de l’échec peut nous amener à lui attribuer des propriétés qu’il n’a pas réellement. Lire la suite « Quand l’échec nous aide à développer notre persévérance »

Réagir ou bien agir face aux situations

La méditation pleine conscience part du principe que les expériences que nous vivons sont de nature fluides et changeantes. C’est l’idée que tout change, que tout est impermanent : une pensée ne s’attarde pas dès lors que l’esprit ne focalise pas dessus, un sentiment passe dès lors que le mental ne s’y agrippe pas pour y ajouter questions et inquiétudes, nos relations changent à chaque instant, etc.

Selon la philosophie bouddhiste, nous sommes aptes à réaliser que ce que nous considérons comme « acquis, solide, sur » n’est pas une « chose »* mais une expérience.  * ma douleur, ma pensée, mon émotion, ma conviction, etc. Lire la suite « Réagir ou bien agir face aux situations »

L’écoute de soi : pour une meilleure relation à soi et aux autres

4 étapes pour développer l’auto-empathie

Parce que les êtres humains sont avant tout sensibles, nos interactions peuvent être génératrices de troubles, voire d’une forme de violence qui engendre incompréhension, tension et souffrance.

La Communication Non Violente (ou CNV, créée par Marshall B. Rosenberg dans les années 70) est un processus qui invite à explorer ce que nous ressentons et ce que les autres peuvent ressentir.

Comprendre ce qui motive les actions des uns et des autres, accepter de partir du postulat que chacun cherche à satisfaire ses propres besoins, par réflexe et le plus souvent de façon inconsciente. Chercher à entrer en relation avec soi et avec l’autre, plutôt que de chercher à avoir raison.  Lire la suite « L’écoute de soi : pour une meilleure relation à soi et aux autres »

Nos croyances créent notre réalité

Vous arrive-t-il de faire des suppositions sur vous-même ou sur les autres ? De leur prêter des intentions, de penser que les choses doivent être comme ceci ou comme cela… De vous surprendre à vous agacer lorsque les autres n’agissent pas comme vous considérez qu’ils devraient le faire, d’appréhender de vous adresser à certaines personnes, d’éviter à tout prix les conflits… ?  Lire la suite « Nos croyances créent notre réalité »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑