Lancement d’une cellule d’écoute gratuite

Depuis quelques jours, nous avons tous perdu nos repères. Dans ces moments inédits, partager ses difficultés, ses peurs, sa tristesse, son impuissance, sa colère… peut être nécessaire pour avancer.
Pour cette raison je suis fière d’avoir initié, avec l’aide de 30 professionnels bénévoles, le collectif « Ecoute et Psy Solidaires« .

Nous proposons bénévolement des permanences téléphoniques tout au long de la journée et chaque jour de la semaine. Des créneaux de 20 à 30 minutes pour vous écouter et vous accompagner dans les moments difficiles que vous vivez. Lire la suite « Lancement d’une cellule d’écoute gratuite »

Une précieuse clé pour mieux vivre vos émotions

Que pensez-vous du fait d’avoir des émotions ? Faites-vous partie des personnes qui préféreraient ne pas avoir d’émotions négatives, de celles qui aimeraient pouvoir maîtriser leurs émotions ? Ou bien considérez-vous que d’avoir des émotions, c’est être vivant ? Ou encore autre chose ?!

Dans notre enfance nous sommes nombreux à avoir entendu des phrases telles que :

phrases émotions 3

Notre éducation émotionnelle s’est souvent limitée à ce qui était acceptable ou non au sein de notre famille et à l’école. L’enfant que nous étions a vécu ses émotions du mieux qu’il pouvait. Il en a tiré des conclusions, à propos de ce qu’il ressentait, et à propos de la manière dont il manifesterait ses émotions en grandissant : Lire la suite « Une précieuse clé pour mieux vivre vos émotions »

Comment se détacher des jeux psychologiques ? (2)

Dans l’article précédent il était question des jeux psychologiques et du triangle de Karpman.

Connu également sous le nom de triangle dramatique, il reflète les trois rôles joués dans un jeu psychologique : le Persécuteur – le Sauveur – la Victime. Dans une relation, lorsque l’un des protagonistes opte inconsciemment pour un rôle du triangle dramatique, les réactions de l’autre protagoniste se déclenchent automatiquement à partir d’une position différente dans le triangle. C’est ainsi que vous pouvez vous retrouver pris de manière involontaire dans un échange ou une relation qui va vous laisser une sensation négative ou de malaise.

Lire la suite « Comment se détacher des jeux psychologiques ? (2) »

Et vous, à quels jeux psychologiques jouez-vous ? (1)

Marion manque de confiance en elle. Au moindre doute elle demande l’avis de son entourage. Le problème c’est que les autres en sont venus à lui dire ce qu’elle doit faire et ne pas faire, ceci pour tout un tas de sujets qui touchent à sa vie professionnelle et personnelle. Par moment Marion sature complètement et se fâche contre « les autres ». Elle leur dit « C’est bon maintenant, je suis grande, je sais ce que j’ai à faire ! Alors arrêtez de me dire ce qui est bon pour moi ou pas ; d’ailleurs je ne vous dirais plus rien !! ». Et elle part fâchée, laissant ses amis ou ses parents stupéfaits de sa réaction. Certains ressentiront à leur tour de la colère vis-à-vis de Marion. Quant à elle, une fois qu’elle sera calmée, elle ressentira de la culpabilité. [D’autres exemples de jeux au format vidéo en bas de l’article]

Le concept des jeux psychologiques vient d’Eric Berne, psychiatre et fondateur de l’analyse transactionnelle. Derrière cette théorie se trouve une réalité bien ancrée, qui en dit long sur notre façon d’être en relation avec les autres, et sur la psychologie des personnes impliquées. Lire la suite « Et vous, à quels jeux psychologiques jouez-vous ? (1) »

Gérer les messages positifs ou négatifs que nous recevons

Par Jacques Salomé.

Nous recevons de la part de notre entourage proche ou moins proche, de nombreux messages que nous pouvons classer en trois catégories.

  • Des messages verbaux ou non verbaux positifs, c’est à dire des mots ou des attitudes qui nous stimulent, des paroles ou des gestes bienveillants qui nous font du bien, qui confirment la confiance, l’estime de soi et même l’amour que nous pouvons avoir envers nous-mêmes. Amour non pas narcissique ou égocentrique mais amour de bienveillance, de respect envers notre propre personne. Par exemple une caresse, un compliment, un mot amical ou d’amour.
  • Des messages négatifs, qui peuvent nous inhiber. Des messages à base de dévalorisations, de disqualifications, qui vont semer le doute en nous, blesser l’image que nous avons de nous-mêmes, nous paralyser et trop souvent entretenir des auto-privations, dans le sens où nous allons nous interdire soit de parler, soit de faire et ainsi d’utiliser à minima nos ressources. Par exemple « Tes idées sont rarement bonnes…», « Les chiffres, ce n’est pas ton fort… », « Tu n’avais pas dit que tu ferais un régime ? », etc.

Lire la suite « Gérer les messages positifs ou négatifs que nous recevons »

Réagir ou bien agir face aux situations

La méditation pleine conscience part du principe que les expériences que nous vivons sont de nature fluides et changeantes. C’est l’idée que tout change, que tout est impermanent : une pensée ne s’attarde pas dès lors que l’esprit ne focalise pas dessus, un sentiment passe dès lors que le mental ne s’y agrippe pas pour y ajouter questions et inquiétudes, nos relations changent à chaque instant, etc.

Selon la philosophie bouddhiste, nous sommes aptes à réaliser que ce que nous considérons comme « acquis, solide, sur » n’est pas une « chose »* mais une expérience.  * ma douleur, ma pensée, mon émotion, ma conviction, etc. Lire la suite « Réagir ou bien agir face aux situations »

Comment (re)trouver du sens quand il n’y en a pas ou plus ? (2ème partie)

Il y a quelques semaines je vous ai proposé la réflexion suivante : « Comment trouver un sens positif aux situations qui s’imposent à nous, ou qui ne font plus sens pour nous ? ». Nous avons vu notamment l’impact du manque de sens sur notre motivation et notre énergie pour agir.

Quels peuvent bien être les bénéfices cachés d’un conflit avec son meilleur ami, les opportunités associées à une brutale contrainte budgétaire, l’avantage à être déçu-e par un métier que l’on avait pourtant choisi ? Notre quotidien est fait d’imprévus, de contraintes et potentiellement d’une accumulation de frustrations si nous ne prenons pas garde à notre manière d’y réagir. Pour autant nous avons vu que « dans toute situation, l’homme reste libre de choisir son attitude face aux situations que l’environnement extérieur lui imposent » (Viktor Frankl). Lire la suite « Comment (re)trouver du sens quand il n’y en a pas ou plus ? (2ème partie) »

Comment (re)trouver du sens quand il n’y en a pas ou plus ? (1ère partie)

Vous est-il déjà arrivé de vous dire « La décision qu’on me demande d’appliquer n’a aucun sens, elle est complètement stupide… », ou bien de penser « Ce projet n’a aucun sens pour moi, il ne me correspond pas. », ou encore « Ce job ne fait pas sens pour moi, je ne m’y retrouve pas, mais je n’ai pas le choix… » ? Et de ressentir dans le même temps un manque de motivation pour aller de l’avant ?

Si tel est le cas, bienvenue dans la communauté des êtres humains motivés par le besoin de sens !! Ce qui concerne la majorité des êtres humains d’après Viktor Frankl, médecin psychiatre à l’origine de la logothérapie – la thérapie par le sens. Lire la suite « Comment (re)trouver du sens quand il n’y en a pas ou plus ? (1ère partie) »

L’écoute solidaire

L’écoute est thérapeutique, elle est ce dont les êtres humains ont le plus fondamentalement besoin : être entendu dans ce que l’on a à dire, dans ce que l’on ressent, dans la souffrance, dans la joie, dans le partage d’idées, dans les préoccupations…

L’écoute est le point de départ de quelque chose qui va s’assimiler à de la souffrance, de la tension, de la frustration, ou bien à du soulagement, de la chaleur, de la solidarité.

Offrir de l’écoute c’est offrir une attention bienveillante et sincère. C’est créer un espace d’humanité dans lequel l’écoutant accorde toute son attention à l’écouté.

Ecouter n’est pas entendre ; ce n’est pas interpréter ce qui est entendu ou bien interrompre l’autre pour donner son propre point de vue, réagir en se sentant attaqué ou blessé. L’écoute est à la fois simple et précieuse. Elle est une forme de combinaison entre le don de soi et l’accueil de l’autre.

« Parler est un besoin. Écouter est un art. » – Goethe

Ici nous pratiquons l’écoute solidaire. Il s’agit d’offrir la possibilité aux personnes disposant de faibles revenus de bénéficier de séances de coaching ou de thérapie à coût réduit. Pour plus d’informations vous pouvez utiliser le formulaire de contact.

Initiation à la Mindfulness ou Pleine Conscience

Pour Jon Kabat-Zinn, fondateur de la Clinique de Réduction du Stress et du Center for Mindfulness in Medicine (UMASS), la pleine conscience est

« un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans jugement, sur l’expérience qui se déploie instant après instant ».

La Pleine Conscience est une démarche, l’une des rares qui consiste à ne (presque) rien faire, et pourtant un exercice auquel il n’est pas si simple de s’adonner… Lire la suite « Initiation à la Mindfulness ou Pleine Conscience »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑