5 messages qui dirigent nos comportements et influencent nos vies

LES MESSAGES CONTRAIGNANTS OU DRIVERS

Dès l’enfance, un individu se construit au travers des relations qu’il entretient avec les figures parentales (parents, grands-parents, grands frères / grandes sœurs), puis avec les enseignants et professeurs. Ces personnes sont les seuls points de repère pour un tout petit, qui n’a pas de capacité de jugement durant les premières années de sa vie. Ainsi va-t-il intégrer les messages reçus comme étant vrais / justes.

La plus grande quête d’un enfant étant de se sentir aimé par ses figures parentales, il va tout mettre en œuvre pour satisfaire à leurs attentes et recevoir en retour l’amour et la reconnaissance dont il a tant besoin. Les messages et les injonctions fréquemment entendus, vont devenir pour lui « ce qu’il faut que je fasse » et « ce que je devrais faire » (pour plaire à mes parents et obtenir ce dont j’ai besoin). Le processus se fait de manière inconsciente.

Exemples de messages parentaux répétés :

  • D’ordre général : « Pour être respecté, il faut être exemplaire », « Quand tu fais quelque chose, soit tu le fais bien, soit tu ne fais rien », « Dans la vie on n’a rien sans rien, il faut savoir se dépasser pour obtenir ce qu’on veut », etc.
  • Adressés à l’enfant lui-même : « Tu n’es pas très doué pour l’école, mais si tu fais des efforts tu y arriveras », « Tu aurais pu mieux faire », « Fais-moi plaisir, arrête de pleurer », « Arrête de traîner, tu es trop lente », etc.

Ces messages constituent ce que Taibi Kahler (1) a appelé des messages contraignants, ou « drivers ». Il les a regroupés en 5 catégories :

DRIVERS

MESSAGES REÇUS

SOIS PARFAIT

« Tu peux mieux faire », « C’est pas mal mais j’attendais mieux de toi », « Pourquoi tu ne fais pas comme ton frère ? »

SOIS FORT

« Il faut être courageux », « Un garçon ne pleure pas », « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts », « Il y a pire que ce que tu vis toi »

DÉPÊCHE-TOI

« Dépêche-toi de t’habiller », « Tu es trop lent », « Dépêche-toi de finir ton assiette », « On va être en retard à cause de toi »

FAIS DES EFFORTS

“Donne-toi un peu de mal”, “C’est pas pour les efforts que tu as fournis que tu passes dans la classe supérieure !”

FAIS PLAISIR

“Fais plaisir à ta mère”, “Tu me fais de la peine en n’obéissant pas”, “Ne sois pas égoïste”

 

Ces informations répétitives agissent en nous comme des « conditionneurs » : « Je me sens OK si je me sens conforme à ce que l’on attend de moi ». En effet pendant des années, j’ai obtenu de l’amour et/ou de la reconnaissance en faisant ou en étant ce que mon père, ma mère… attendait de moi. A l’inverse en tant qu’enfant, je me suis senti rejeté, abandonné, pas « comme il faut » si je ne faisais pas / ou si je n’étais pas ce que mon père ou ma mère attendait de moi. Ils sont « contraignants » dans le sens où la personne ne se sent OK que si elle remplit la condition (faire plaisir, être parfait…).

Progressivement intégrés de manière inconsciente à notre psychisme, ils sont devenus des modes de fonctionnement, des pilotes automatiques, d’où le nom de « drivers ». Retrouvez le test en fin d’article.

Les drivers ont une influence majeure sur nos comportements, dans nos relations aux autres, et conditionnent fortement notre rapport au temps. Ainsi, celui qui a intégré la contrainte « fais plaisir » risque fort de se laisser déborder par les demandes de ses collègues ou de ses supérieurs. Tandis qu’avoir intégré la consigne « sois fort » amène à faire preuve d’un optimisme irréaliste lorsqu’il s’agit de planifier les tâches et les rendez-vous dans son emploi du temps.

Prendre conscience de ses biais personnels ne résoudra certainement pas les sollicitations et les contraintes imposées par l’environnement. Pour autant cela peut apporter des pistes appréciables pour mieux gérer, et surtout mieux vivre, son stress, y compris dans un contexte tendu. Cela apporte aussi un éclairage précieux à propos de ce que nous attendons des autres ! Car une personne qui a pour driver « sois parfait » aura probablement du mal avec ce qu’il considère être du laxisme de la part des autres. Et comme l’être humain à tendance à projeter sur l’autre ce qu’il considère être « normal », on voit potentiellement poindre quelques tensions relationnelles…

Selon Taibi Kahler, chaque personne porte en elle au moins deux messages contraignants qui dirigent sa vie à son insu, et encore plus en période de stress. Mettre à jour ses messages contraignants permet de s’extraire de ses automatismes, de reprendre le contrôle de ses choix et d’améliorer sa relation aux autres.

 

MOTEURS POSITIFS OU FREINS ?

Rien n’est jamais blanc ou noir en ce qui concerne nos comportements. Si nous les avons adoptés, c’est qu’ils nous ont été utiles, qu’ils nous ont apporté des bénéfices. Pour autant chaque driver présente des avantages et des inconvénients, ils sont à la fois nos meilleurs amis et nos pires ennemis. Tout est une question de curseur entre deux extrêmes.

Une personne qui a une tendance perfectionniste sera reconnue comme fiable au travail, on comptera sur elle pour sa rigueur. Elle aura aussi besoin de temps pour faire les choses – et pourra se voir reprocher d’être lente – se mettra la pression pour que le travail rendu soit nickel – et pourra se voir reprocher d’être stressée de nature, etc.

Celui qui a besoin d’être apprécié par les autres est à l’écoute, il se montre serviable, sympathique. A côté de cela il a du mal à dire non, il n’ose pas être complètement transparent, par peur de blesser l’autre ou d’être mal vu.

Voici les principales caractéristiques associées à chaque driver.

sois parfait

sois fort

depeche toi

fais des efforts

fais plaisir

Faites le test pour découvrir vos principaux messages contraignants ou drivers (3 minutes).


Quelles qualités avez-vous développées grâce à vos deux drivers principaux ? En quoi sont-ils des moteurs positifs pour vous ? En quoi peuvent-il être un problème / un frein dans vos comportements ; dans vos relations ?

 

ASSOUPLIR LES EFFETS DE NOS DRIVERS

Nous l’avons dit, s’agissant de nos modes de fonctionnement, rien n’est bon ou mauvais. Tout est une question de curseur entre deux extrêmes. S’agissant de ce qui constitue un frein, l’objectif n’est pas de chercher à être quelqu’un d’autre que la personne que nous sommes. L’objectif est d’assouplir le comportement, de manière à garder les bénéfices associés au driver, et à éviter les biais qui y sont associés.

Ce travail n’est pas simple, il correspond à un processus d’évolution, à un travail sur soi. Chercher à modifier nos comportements engendrent souvent des résistances. Mais avec de la patience et une saine discipline, on obtient de très bons résultats.

 Voici donc quelques moyens pour assouplir vos drivers.

antidotes sois parfaitantidote sois fortantidote depeche toiantidote fais efforts

antidote fais plaisirSi l’un de vos messages contraignants vous pénalise vraiment, pensez à vous faire aider par un coach ou un thérapeute.

Retrouvez le test ici pour découvrir vos principaux messages contraignants ou drivers.


 

(1) Taibi Kahler (né en 1943), Docteur en Psychologie, est le Président de Kahler Communications. Il est le fondateur de la Process Communication, une méthode qui considère que la manière de communiquer, plus encore que le contenu de l’échange, est au cœur de la qualité de la relation. Le modèle a été appliqué à l’entreprise dès les années 1970. Il a été invité à expérimenter la Process Communication à la NASA dans les processus de recrutement et de formation des équipages. Ses travaux ont été couronnés par l’Eric Berne Memorial Scientific Award en 1977. En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Process_communication

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :