Sortir de l’emprise des pensées négatives

Si vous faites partie des personnes qui ont tendance à se faire du souci, à ruminer, ou bien si vous êtes sujet à l’anxiété, cet article est pour vous ! Il présente une technique pour sortir des pensées négatives. Comment ? En les remettant en question. Voyons cela ensemble…

D’après les travaux du Professeur Daniel Amen (Californie), notre cerveau produirait environ 60.000 pensées par jour ! Plus étonnant encore, 48.000 de ces pensées seraient négatives (1). Nous aurions donc 80% de pensées négatives chaque jour ; la majeure partie étant des pensées automatiques. Cela donne matière à réfléchir 😉

Si nous ne prêtons pas attention à une majeure partie de nos pensées automatiques, elles sont pourtant comme un bruit de fond permanent dans notre esprit. Un dialogue ininterrompu qui nous impacte au niveau cognitif, émotionnel, comportemental et physique. N’oublions pas que tout est lié : mes pensées colorent mes émotions, qui ont elles-mêmes une influence sur mes comportements. Avec un nombre élevé de pensées négatives, il y a de quoi être tendu et fatigué en fin de journée !

Le plus souvent ce ne sont pas les événements eux-mêmes qui ont une conséquence directe sur nous. C’est plutôt la perception que nous en avons, et la signification que nous leur attribuons qui nous minent. Anxiété, stress, dépression dégradent notre qualité de vie au travers de notre capacité à imaginer et à anticiper des événements négatifs, qui ne se produiront probablement pas.

La personne anxieuse imagine le pire plutôt que d’anticiper le plus probable. La personne déprimée s’évalue elle-même, ainsi que son environnement et l’avenir, de façon négative. La personne en colère est obnubilée par les éléments qui alimentent son émotion, et a du mal à prendre du recul pour voir les choses sous un autre angle.

La bonne nouvelle est que la clé pour s’apaiser est en nous ! Puisque notre esprit produit des pensées automatiques, nous pouvons apprendre à identifier celles qui ont des conséquences négatives sur nos émotions, notre humeur, nos réactions. Une fois identifiées, ces pensées peuvent être évaluées.

Remettre en question les pensées négatives

Voici une série de questions qui vous permettront de regarder vos pensées sous un autre angle. Certaines vous parleront, d’autres moins. Gardez celles qui font écho en vous.

La réalité des pensées négatives étant mise à l’épreuve, vous constaterez que le plus souvent elles se perdent dans notre mental et sont dissoutes. Bien sûr certaines reviennent ; auquel cas vous répétez le processus d’évaluation.

Si vous avez la discipline de faire l’exercice, à force de questionner les pensées négatives, leur manifestation va se réduire jusqu’à disparaitre. Elles n’auront plus de prise sur vous. Résultat garanti 😊

Ce processus fait appel à notre réflexion, notre mental. Il est utilisé en thérapie cognitivo- comportementale et a fait ses preuves. Si vous traversez une période de grande confusion et/ou émotionnelle, vous pouvez utiliser votre corps pour sortir de vos ruminations et vous apaiser : respiration abdominale, cohérence cardiaque, exercices de régulation émotionnelle sont disponibles sur Youtube.

Prenez soin de vous 🙏

(1) Données extraites du livre “Heureux sans raisons” de Marci Shimoff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :